L'écriture participative: pas nouveau, mais tout beau!

Dernière mise à jour : sept. 14

Voici un des derniers articles de blogue que j'avais prévu pour l'année 2021. Je suis donc en avance sur ma planification, ce qui me permettra d'ajouter des sujets "surprise" pour le reste de l'année.

Je m'attaque aujourd'hui à une forme d'écriture que j'aimerais explorer, l'écriture participative. Certaines personnes connaissent déjà le principe, surtout les jeunes, abonnés sur des plateformes web. Je devrais peut-être parler davantage d'écriture collaborative en ce qui me concerne. Du moins pour le moment. J'y reviendrai.

Déjà Wattpad, qui a vu le jour en 2009, est un réseau social de découverte et de partage de textes numériques. Il permet de créer et de partager une histoire unique et originale avec plus de 90 millions de lecteurs potentiels. Des succès phénoménaux ont vu le jour sur cette plateforme. On pense par exemple, à Anna Todd, une jeune femme de 25 ans, originaire du Texas, auteure du best-seller "After". La maison d’édition française Hugo & Cie, qui détient les droits de la saga "After", a même lancé sa propre plateforme d’écriture participative "Fyctia". Celle-ci fonctionne selon un modèle de concours. Plusieurs écrivains entrent en compétition en publiant un premier chapitre. Seuls ceux qui ont assez de "likes" restent dans la course. Il existe plusieurs autres plateformes. Pour aller plus loin, Wattpad Stars par exemple, accompagne les meilleurs écrivains dans leur projet d’édition et leur donne de la visibilité auprès de grands joueurs de l'industrie du divertissement et de l'édition. Les autres plateformes repèrent également les meilleurs. Un contrat d'édition traditionnel peut en découler ou une autre forme d'adaptation.

Ces plateformes sont-elles en train de transformer les pratiques de création, d'édition et de lecture? L’écriture, autrefois une activité solitaire, devient-elle de nos jours davantage une activité sociale et de partage? L'écriture numérique participative menace-t-elle l'édition traditionnelle? Ou au contraire, ne permet-elle pas de lui fournir d'incroyables possibilités en lui donnant une bonne idée de la réceptivité des lecteurs à une œuvre, avant même de l'avoir publiée? Ceci atténuant le risque commercial potentiel, principal frein à l'ajout d'un nouvel auteur, entre autres.

Pour ma part, dans un premier temps, je voudrais vous proposer une forme de collaboration. J'aimerais intégrer vos suggestions dans mes écrits, par exemple, de quels sujets voulez-vous entendre parler? Avez-vous un personnage en tête à me proposer? Vous-mêmes, par exemple? Je pourrais utiliser votre prénom et quelques-unes de vos caractéristiques physiques, ou de votre personnalité, et vous deviendrez peut-être mon futur héros ou ma prochaine héroïne? Ou encore un personnage secondaire comme l'antagoniste ou un allié?

Pour se faire la main, je vous demanderais de me suggérer des sujets pour le tome 2 des Secrets de l'Institut. De quels problèmes de la santé mentale voudriez-vous entendre parler? Avez-vous une idée d'un personnage qui pourrait être intéressant à faire découvrir?

Parmi ceux qui prendront la peine de m'envoyer des suggestions, j'attribuerai 3 des 100 premiers exemplaires autographiés du tome 2 du recueil de nouvelles « Les secrets de l'Institut», ainsi qu'une surprise...

Merci de contribuer à façonner des histoires passionnantes et selon vos envies.

Pour faire vos suggestions, et participer au tirage, utilisez la page CONTACT de mon site internet www.janicklaberge.com




39 vues

Posts récents

Voir tout